Napier et son Festival Art Déco

Week-end du 20 au 22 Février,


Le week-end dernier, après s'être cassé le dos à poser des filets en bas des vignes, on est parti pour Napier, à environ 15 minutes "en Bruce" de Hastings. Si il y a un festival Art Déco, c'est parce que les 2 villes ont été détruites en 1931 par un tremblement de terre de 7,9 sur l'échelle à ce bon vieux Richter, suivi d'un incendie. Du coup, la reconstruction s'est basée sur l'architecture du moment, l'Art Déco et Hastings et surtout Napier figurent parmi les rares villes kiwi à avoir une relative homogénéité architecturale, ce qui est bien appréciable !



A l'arrivée, on croise sur la route des dizaines de magnifiques teuf-teuf années 30 flambant neuves, des centaines de gens habillés à la mode des années folles (si on se trompe pas), des musiciens dans la rue jouant du jazz, des ombrelles, des boas, des bretelles sous les chapeaux des hommes à moustaches, des ballets aériens d'avions d'avant-guerre... Pendant tout le week-end des magasins proposaient des accessoires pour accompagner les costumes, et des coiffeuses dans la rue permettaient d'être brushinguées à la perfection. L'ambiance avec l'océan pacifique et le soleil était vraiment parfaite : on se serait vraiment cru retrouvé en pleine Dépression ! Excepté bien sûr que c'était en couleur ;-)


Tout a commencé pour nous par un concert jazz sur l'esplanade en bord de mer, avec danseurs experts, tout sourire de montrer leurs talents, et habillés, maquillés et coiffés pour l'occasion. De même, comme vous pouvez le voir sur cette photo, nous avons profité de l'occasion pour troquer Bruce contre une nouvelle voiture, beaucoup plus difficile à entretenir mais tellement plus classe ! Non, d'accord, c'est pas vraiment vrai. Par contre, les propriétaires de cette voiture nous ont proposé de venir l'essayer directement chez eux, histoire de se rendre compte que c'est très facile à conduire (bien sûr, nous nous sommes abstenus de leur avouer la récente obtention du permis de conduire de Sami et la fâcheuse tendance de Pauline à ne pas savoir manœuvrer...)



Une visite guidée par un livre spécialisé sur l'architecture art déco (que nous avons réussi à perdre à la fin de la journée) nous a permis de découvrir les différents bâtiments construits pendant ces années. Le coup de cœur est pour la National Tobacco Company sur lequel des roses sont sculptées dans les moindres recoins, jusqu'aux pennes des portes. Et cette très jolie lampe sur plafond à caisson avec lumière naturelle d'un ancien bâtiment officiel.


Il faut dire que l'atmosphère de ce week-end est très chaleureuse mais la Dépression n'a pas permis une architecture excentrique. Les lignes sont plutôt froides, et les propriétaires n'avaient pas l'argent nécessaire pour des innovations. Cependant, la NZ a la richesse de la sculpture de sa population indigène, ce qui fait que on trouve au-dessus des colonnes classiques des frises reprenant les motifs maoris au-dessus d'une banque.


Pour le moment, Napier est -de loin- la ville la plus agréable, la plus charmante et la plus vivante que nous avons croisée ! Jusqu'ici, les paysages valent vraiment le détour de 24h d'avion mais les villes beaucoup moins, faut reconnaître

1 commentaire:

  1. David, Florence et Claire1 mars 2009 à 01:38

    Alors, à peine 15 jours et on fait déjà des infidélités à Bruce !
    Bah c'est du beau !
    A force vous allez le Brucequer !

    Bisous

    RépondreSupprimer